Accueil / Actualité immobilière / REER 101 : des réponses à vos questions!

REER 101 : des réponses à vos questions!

Vous entendez parler de saison des REER en plus de voir le mot imprimé un peu partout. Mais au fond, connaissez-vous bien ce produit d’épargne? Disponible à La Capitale et tout comme l’assurance habitation, le REER peut vous servir à divers moments de votre vie. Ça vaut donc le coup de l’apprivoiser!

Découvrez-en plus à son sujet avec ces informations tirées du blogue de La Capitale.

Un REER, c’est quoi exactement?

Le régime enregistré d’épargne-retraite (REER), c’est d’abord un outil pour épargner sur une longue période, souvent jusqu’à la retraite.

Ce produit financier permet de placer des sommes à l’abri de l’impôt : tant que les montants restent dans vos REER, ils ne sont pas imposables.

À part pour la retraite, à quoi sert le REER?

La mission première du REER, c’est vraiment d’assurer votre sécurité financière à la retraite.

Toutefois, vous pouvez l’utiliser pour des projets particuliers :

  • Acheter votre première propriété, avec le régime d’accession à la propriété (le RAP);
  • Retourner aux études, au moyen du régime d’encouragement à l’éducation permanente (le REEP).

Grâce à ces régimes, vous pouvez retirer pour un temps une partie de votre REER sans payer d’impôt.

Concernant les impôts, comment le REER fonctionne-t-il?

L’argent que vous placez dans un REER est déduit de votre revenu imposable de l’année. Par exemple, pour votre déclaration de revenus de 2020, vous pouvez utiliser toute nouvelle cotisation effectuée avant le 1er mars 2021. Ce placement vous permettra de payer moins d’impôts en 2020 (et de mettre des sommes de côté, bien sûr!).

Par ailleurs, au moment où vous retirerez des sommes de votre REER, ces dernières s’ajouteront aussitôt à votre revenu imposable annuel (sauf dans les contextes du RAP et du REEP, pour lesquels les conditions diffèrent).

À quel âge peut-on investir dans un REER?

Après votre première déclaration de revenus, vous pouvez cotiser à un REER, et ce, jusqu’au 31 décembre suivant votre 71e anniversaire.

Un détail : une personne mineure ne peut cotiser plus de 2 000 $ par an à son REER.

Qu’est-ce qu’on entend par « droits de cotisation »?

Consultez l’avis de cotisation reçu depuis votre dernière déclaration de revenus : les droits de cotisation y apparaissent. Ils correspondent à votre montant maximal de REER pour l’année en cours.

Ce montant équivaut en général à 18 % du revenu. Ce pourcentage, c’est le taux d’épargne qui permet à la moyenne des gens d’obtenir environ 70 % de leurs revenus à la retraite. Ce calcul se base sur une retraite prise après 35 ans en emploi.

À noter :

  • Si vous cotisez à un autre régime de retraite, vos droits de cotisation seront réduits en conséquence.
  • Le 18 % ne peut dépasser une limite établie pour tout le monde : en 2020, ce maximum s’élève à 27 230 $.

 Que se passe-t-il si l’on dépasse ses cotisations ou qu’on ne les utilise pas au complet?

Si vous n’employez pas tous vos droits de cotisation, ils s’ajoutent à ceux de l’année suivante.

Au contraire, si vous utilisez plus que votre plafond annuel, deux scénarios sont possibles :

  • Le dépassement s’élève à 2 000 $ ou moins? Cette somme sera déduite de votre cotisation maximale pour l’année suivante. Bonne nouvelle : vous ne paierez aucune pénalité.
  • Le dépassement excède 2 000 $? Une pénalité s’applique alors : il vous faudra payer 1 % d’impôt sur le montant en trop pour chaque mois où cette même somme restera dans vos REER.

Pour bien investir, par où commencer?

Le REER est un produit financier intéressant, mais pas forcément pour tout le monde. Avant de choisir un type de placement, mieux vaut faire appel à un conseiller en sécurité financière. Ce ou cette spécialiste examinera votre situation en fonction de vos objectifs – acheter une propriété, par exemple, ou planifier vos revenus à la retraite. Avec vous, il ou elle mettra ensuite au point une stratégie d’épargne personnalisée.

Après analyse, votre conseiller et vous constatez qu’un REER serait idéal dans votre cas? En terminant, voici un truc éprouvé pour y investir en toute simplicité : optez pour des prélèvements bancaires préautorisés ou, si c’est possible, des retenues sur votre salaire. Bonne épargne!

Pour vos REER, pensez à La Capitale!

Munis d’une formation complète et d’outils performants, les conseillers en sécurité financière1 de La Capitale sont là pour élaborer avec vous un plan d’épargne complet, respectant vos besoins réels. Profitez de leur expertise REER!

1. Pour le compte de La Capitale services conseils inc., cabinet de services financiers.