Accueil / Actualité immobilière / COVID-19 : Les 6 questions les plus souvent posées en immobilier

COVID-19 : Les 6 questions les plus souvent posées en immobilier

Les nouvelles mesures s’additionnent et les informations circulent vite dans le contexte actuel. Il y a de quoi se poser des questions! De notre côté, elles concernent surtout nos services, les visites et le marché immobilier. Nous avons donc pris un moment pour y répondre.

Depuis le jour 1, DuProprio suit avec intérêt les nouvelles consignes du gouvernement et prend les mesures nécessaires pour les respecter. Malgré la situation, des personnes sont dans l’obligation de vendre ou acheter une propriété et notre équipe est toujours en service pour aider ses clients à s’adapter à notre nouvelle réalité, tout en respectant les consignes de santé publique.

Dans cette optique, voici les réponses aux questions les plus populaires qui nous sont posées dans ce contexte exceptionnel.

1. Pourquoi vendre ou acheter une maison en ce moment?

Le gouvernement Legault a annoncé récemment un plan graduel de déconfinement pour le Québec, visant notamment la reprise des activités immobilières à compter du lundi 11 mai, tout en respectant les directives de distanciation sociale émises par la santé publique.

Les mesures des dernières semaines ont fait en sorte que beaucoup d’acheteurs ont mis leur projet sur pause. La majorité d’entre eux ont repris leurs recherches dans les derniers jours, sans doute avec un certain sentiment d’urgence. Les propriétaires ont tout intérêt à mettre en vente maintenant s’ils veulent être sur le marché puisque ces acheteurs vont bientôt reprendre le marché d’assaut.

2. Quel impact aura la crise sur le marché immobilier?

Les visites de maison ont été fortement déconseillées par le gouvernement pendant un bon moment, ce qui explique le ralentissement dans le marché au cours des dernières semaines. En raison de la reprise des activités en immobilier le 11 mai, il devrait y avoir énormément de visites et d’offres d’achat dans le prochain mois.

Cette forte demande devrait permettre de conserver une certaine stabilité au niveau des prix de vente à court terme. Elle pourrait même entraîner une hausse pour certains types de propriétés, dans certains secteurs. Les effets à long terme vont dépendre de la durée de cette crise et de son impact sur les finances des familles québécoises.

3. Quelle est la position de DuProprio par rapport aux visites?

Puisque la reprise des activités immobilières doit se faire dans le respect des directives de distanciation sociale émises par la santé publique, certaines mesures d’hygiène devront être suivies lorsqu’une visite s’impose.

Avant même de planifier cette rencontre, nous recommandons à nos clients d’entreprendre les discussions avec les acheteurs potentiels par courriel, téléphone ou appel vidéo. Ces discussions permettent avant tout de vérifier si la propriété répond bien aux besoins de l’acheteur. Ensuite, ce sera possible de discuter d’une visite en personne.

4. Est-ce que les visites libres sont possibles?

Organiser une visite libre viendrait à l’encontre des consignes de la santé publique, qui souhaite limiter les déplacements et les rassemblements. Nous vous conseillons de préqualifier les acheteurs potentiels par téléphone, courriel ou appel vidéo avant d’organiser une visite. Il s’agit d’une étape importante dans le contexte actuel qu’on ne peut appliquer dans le cadre d’une visite libre. C’est pourquoi nous maintenons l’interdiction d’afficher cette activité sur notre site pour l'instant.

5. Est-ce que DuProprio demeure en service? 

Oui. Nos équipes de conseillers, coachs, notaires et évaluateurs ont toutes été transférées en télétravail. Ainsi, nos clients ont accès à nos services 7 jours sur 7, de 9h à 18h.

Toujours afin d’être respectueux des consignes, nos représentants effectuent maintenant les rendez-vous de mise en marché en suivant les mesures d’hygiène émises par la santé publique et peuvent désormais prendre les photos et des visites virtuelles des propriétés de nos clients.

6. Est-ce possible de conclure une transaction immobilière en ce moment?

Oui. C’est possible puisque les notaires, comme les déménageurs, ont été identifiés comme un service essentiel par le gouvernement du Québec. Cela leur permet donc de finaliser les dossiers en cours. De leur côté, les inspecteurs en bâtiment, les évaluateurs agréés et les arpenteurs-géomètres ont eu l’autorisation de reprendre du service, le 20 avril, pour les transactions immobilières dont la prise de possession est prévue au plus tard le 31 juillet.

Que font les pros de l’immobilier au temps de la COVID-19?

Vous avez encore des questions? Contactez notre équipe au 1-866-387-7677 pour obtenir les réponses.