Accueil / Actualité immobilière / Déconfinement et reprise immobilière : quel impact sur le marché?

Déconfinement et reprise immobilière : quel impact sur le marché?

Le gouvernement Legault a annoncé récemment un plan graduel de déconfinement pour le Québec, permettant à l’ensemble des activités en immobilier de reprendre, tout en respectant les mesures d’hygiène et les directives de distanciation sociale émises par la santé publique.

Cette nouvelle donne un second souffle au marché de la revente, qui a connu un ralentissement important depuis la mi-mars.

Une forte hausse des transactions

Les visites ont été fortement déconseillées un bon moment. Cette mesure a fait en sorte que beaucoup d’acheteurs ont mis leur projet sur pause durant cette période.

La majorité d’entre eux ont repris leurs démarches avec un certain sentiment d’urgence. « Il y a énormément de recherches, de visites et de transactions qui se concluent actuellement au Québec, confirme Martin Desfossés, coach en immobilier chez DuProprio. On enregistre des records d’achalandage sur notre site pour cette période de l’année et le nombre d’appels vers nos notaires est en croissance de 50 % par rapport à 2019. »

Visiter une propriété dans les règles de l’art

Le maintien des prix à court terme

Cette forte demande devrait permettre de conserver une certaine stabilité au niveau des prix de vente. Elle pourrait même entraîner une hausse pour certains types de propriétés, dans certains secteurs.

« C’est la loi de l’offre et de la demande. En ce moment, la forte demande met une pression sur les prix ou devrait permettre de les maintenir, comme avant la crise », explique Martin Desfossés.

Une forte demande pour nos services

Il n’y a pas que les acheteurs qui ont mis leur projet en pause, plusieurs vendeurs également. La situation augmente la considération pour les services de mise en marché comme DuProprio.

« On le sent depuis 1 ou 2 semaines déjà, les propriétaires nous appellent et désirent mettre en vente maintenant. Ils souhaitent profiter de cette période d’hyperactivité et ne surtout pas manquer cette fenêtre », affirme Frédéric Auger, directeur principal chez DuProprio.

Même son de cloche du côté des courtiers hypothécaires, évaluateurs agréés, inspecteurs en bâtiment, arpenteurs-géomètres, notaires et autres professionnels de l’immobilier, qui seront très sollicités dans les prochaines semaines. Pour cette raison, il est préférable d’entreprendre les démarches maintenant si vous ne voulez pas être exposé à des délais d’attente qui viendraient nuire à votre projet de vente.

Un portrait incertain à long terme

Tous s’entendent pour dire que le portrait est moins clair à moyen et long terme. Chose certaine, les taux d’intérêt demeurent très bas à 0,25% (en date du 27 mars) et pourraient donner envie aux consommateurs de devenir propriétaires. Après tout, les effets à long terme vont dépendre de la durée de cette crise et de son impact sur les finances des familles québécoises.

Pour comprendre comment DuProprio peut vous aider à vendre votre propriété en toute sécurité, appelez-nous au 1-866-387-7677 ou regardez notre vidéo d’information »