Accueil / Actualité immobilière / 2020 : une année historique pour DuProprio et l’immobilier

2020 : une année historique pour DuProprio et l’immobilier

L’année 2020 passera à l’histoire comme l’une des plus occupées en immobilier au Québec. Les montagnes russes engendrées par les mesures sanitaires changeantes en raison de la COVID-19 n’ont aucunement ralenti les ardeurs des acheteurs, ce qui a fait exploser plusieurs indicateurs clés du marché.

Cette forte activité a été ressentie sur DuProprio.com tout au long de la dernière année, qui a été tout sauf ordinaire. Notre plateforme a d’ailleurs enregistré plus de 90 millions de visites en 2020, affichant des pointes à 8,8 millions en juin et en juillet, un record d’entreprise.

Record de 25 000 propriétés déclarées vendues

Rappelons que depuis ses débuts en 1997, DuProprio.com a toujours battu son record de ventes, année après année, et 2020 n’y fait pas exception. Cette fois, le bond a été spectaculaire, notre plateforme franchissant le cap des 25 000 propriétés déclarées vendues pour la première fois de son histoire.

« Les hausses des dernières années étaient de l’ordre de 6-7 % annuellement, alors qu’on parle de plus de 15 % entre 2019 et 2020. C’est énorme, affirme Frédéric Auger, directeur principal chez DuProprio. Ça démontre à quel point nos services donnent des résultats et que les Québécois sont plus à l’aise que jamais à réaliser leur transaction sans intermédiaire. »

La demande supérieure à l’offre

Déjà bas en début d’année, l’inventaire de propriétés à vendre a été ébranlé par le confinement total au printemps, pendant lequel il y a eu très peu de nouvelles inscriptions. « Les acheteurs qui avaient besoin de se relocaliser, eux, étaient toujours aussi nombreux. Moins d’offres, beaucoup de demandes, ç’a créé une pression sur le marché », explique Martin Desfossés, coach en immobilier chez DuProprio.

Plusieurs facteurs expliquent cette activité. Les taux d’intérêt historiquement bas ont encouragé plusieurs Québécois à devenir propriétaires, tandis que le télétravail a accentué la migration vers les banlieues. Tout ça jumelé à la baisse de l‘inventaire, le contexte est devenu propice à un boom immobilier.

La surenchère se répand en province

Cette forte compétition entre les acheteurs a créé un autre phénomène bien à la mode en 2020 : la surenchère. Cette situation se produit dans un marché à l’avantage des vendeurs, qui peuvent recevoir plusieurs offres d’achat dans un court laps de temps. Afin de se démarquer, les acheteurs vont aller jusqu’à offrir un montant supérieur au prix affiché; ils font alors de la surenchère.

Plus de 33 % des transactions enregistrées par nos clients sur les rives nord et sud de Montréal l’ont été en surenchère, entre juillet et décembre 2020, un sommet jamais égalé dans l’histoire de DuProprio. Bien présent sur l’île depuis 2018, ce phénomène s’est aussi répandu aux quatre coins de la province depuis l’été dernier.

En effet, le nombre de transactions en surenchère s’est élevé à 32 %1 pour Gatineau, à 16 %1 pour Sherbrooke et Trois-Rivières ainsi qu’à 10 %1 pour la région de Québec. Tant que l’inventaire restera bas et que les acheteurs seront aussi actifs, il est réaliste de penser que cette tendance va demeurer en immobilier.

1. DuProprio.com, par région métropolitaine, du 1er juillet au 31 décembre 2020.