Accueil / Actualité immobilière / Record de ventes pour DuProprio en 2018

Record de ventes pour DuProprio en 2018

Propulsée par un marché très actif en 2018, DuProprio a établi un nouveau record de ventes en aidant 20 850 propriétaires québécois à vendre leur résidence. Cela représente une hausse de 8 %1 par rapport à 2017.

« C’est un succès d’équipe, incluant nos 300 employés et nos clients, dont nous sommes très fiers. Multiplié par une économie moyenne de 16 000 $2 qu’ils auraient payé à un courtier immobilier, nous avons en quelque sorte fait économiser plus de 300 M$ à nos clients cette année. Ce n’est pas surprenant si autant d’entre eux sont satisfaits de nos services », affirme Marco Dodier, président de DuProprio.

Plus efficace qu’avec un courtier

Le taux de succès des vendeurs accompagnés par DuProprio (calculé selon le ratio des propriétés vendues par rapport aux mises en vente) a été de 80%3 en 2018. Celui des propriétaires ayant choisi un courtier était plutôt de 61 %3.

Sans aucun doute, le marché immobilier a maintenu la cadence en 2018, et ce, malgré les prévisions à la baisse causées par la hausse du taux d’intérêt ainsi que par le resserrement des règles hypothécaires au Canada.

« Une économie forte et un faible taux de chômage ont permis au marché immobilier québécois de poursuivre sa croissance, plutôt que de connaître un ralentissement. Les gens sont encouragés à investir dans une propriété dans ce genre de contexte », analyse Joanie Fontaine, économiste chez JLR Solutions foncières.

Des ventes plus rapides qu’en 2017

Quant à eux, les délais de vente ont légèrement raccourci au niveau provincial pour les clients de DuProprio. En moyenne, une propriété unifamiliale a été vendue en 111 jours4, soit 6 jours de moins qu’en 2017.

Soutenues par un marché montréalais chaud, où les acheteurs penchent de plus en plus vers le condo, les copropriétés se sont vendues 9 jours plus rapidement. Le délai de vente moyen est passé de 124 jours, en 2017, à 115 jours, en 2018.

« On voit une forte croissance pour les copropriétés depuis deux ans. Particulièrement en 2018, où l’on a connu une hausse de 10 % des ventes, rapporte l’économiste Joanie Fontaine. Lorsqu’on parle seulement de la revente, on a établi un nouveau record. Lorsqu’on ajoute les neuves, ça demeure la meilleure année depuis 2012. »

Prévisions favorables pour la revente en 2019

La tentation de la Banque du Canada de poursuivre la hausse du taux d’intérêt ou de resserrer les règles est beaucoup moins élevée qu’anticipé depuis le début de l’année. « La croissance de l’économie canadienne a ralenti et il y a plusieurs incertitudes, alors les pressions à la hausse ont beaucoup diminué », projette Joanie Fontaine.

En plus d’avoir échappé au ralentissement vécu à Toronto et Vancouver au cours des derniers mois, le marché immobilier au Québec devrait garder sa vigueur.

« Outre la bonne tenue de l’économie et le bas taux de chômage, l’immigration contribue à la croissance démographique. Cette population grandissante fait augmenter la demande de logement. Cela va contribuer à la hausse des prix de vente », conclut la spécialiste en analyse de données immobilières.

1.DuProprio, 1er janvier au 31 décembre 2018. 2. Le montant moyen économisé est en comparaison d’une commission moyenne de 5 % plus les taxes applicables, basé sur la moyenne des prix de vente des propriétés vendues grâce à DuProprio en 2018 et dont le prix de vente a été divulgué par le client. Arrondi au millier inférieur. 3.DuProprio et la Fédération des Chambres Immobilières du Québec (FCIQ). Calcul basé sur le ratio du nombre de propriétés déclarées vendues versus le nombre de mises en vente. Sur DuProprio.com et par des agents immobiliers au cours de l’année 2018. 4.DuProprio, 1er janvier au 31 décembre 2018.