Accueil / Tout sur la vente / Brigitte Lafleur portée par sa passion de l’immobilier

Brigitte Lafleur portée par sa passion de l’immobilier

Avec la nouvelle année, Brigitte Lafleur débutera un tout nouveau projet immobilier alors qu’elle vient de vendre sa luxueuse maison de Mont-Saint-Hilaire, la sixième qu’elle vend avec l’aide de DuProprio.

Brigitte a été propriétaire d’une bonne quinzaine de propriétés jusqu’à présent et en a probablement rénové une douzaine. Une feuille de route bien garnie pour l’artiste âgée de 44 ans seulement. « Bien sûr, l’ampleur de ces travaux est variable, mais ç’a souvent été de gros projets, admet-elle le sourire en coin. On pense toujours que la maison qu’on rénove sera celle de nos vieux jours… » Pourtant, l’envie de bougeotte et de changement ne semble pas vouloir la quitter. 

Car cette passion pour l’immobilier n’arrive pas de nulle part. Elle l’a héritée de ses parents. « Mon père était décorateur et très avant-gardiste et ma mère avait le goût de rénovations et de nouveautés… tout le temps! Les plus beaux matériaux et les plus flyés se trouvaient chez nous », se souvient-elle.

Déménagée de Val-d’Or à Montréal alors que Brigitte avait 7 ans, la famille a découvert de nouveaux quartiers de Montréal chaque année jusqu’à ce qu’elle fête ses 12 ans. « Mes parents adoraient les maisons, explique-t-elle en riant. Ils voulaient trouver l’environnement idéal. »

Des essais et beaucoup d’audace

Son propre intérêt pour le design et les rénovations s’est ensuite développé lorsqu’elle est emménagée dans son premier appartement. Il y a eu des essais, certains moins réussis, et beaucoup d’audace. Si bien qu’à 24 ans, elle a mis tout son cœur dans les travaux de sa première maison. Ce n’était qu’un début.

Au fil des années, cette passion a également gagné Mario Provencher, son conjoint des 15 dernières années. Le couple a également su s’entourer de professionnels pour les aider dans leurs projets, par exemple l’entreprise québécoise Armoires Cuisine Action qui a complètement transformé leur cuisine actuelle.

« Le problème et la beauté avec nous deux, c’est qu’on adore créer. Je me garde le design, la déco et un peu de peinture. Mon chum, lui, aime beaucoup aider les professionnels. Comme il est devenu bon manuellement avec les années, les moments de rénovation sont comme des vacances pour lui », révèle l’artiste peintre et comédienne.

Des travaux d’envergure

D’ailleurs, rien ne semble avoir été épargné dans leur luxueuse demeure de Mont-Saint-Hilaire achetée en 2016. De la ventilation à l’électricité, en passant par la plomberie et le retrait de deux cheminées (trop lourdes pour le toit), les travaux importants se sont déroulés pendant presque cinq mois avant que la famille ne déménage.

Voyez en images la maison de Brigitte.

« Toutes les maisons nous réservent des surprises! Certaines sont belles, comme de découvrir pour la première fois le jardin qui prend vie au printemps, et d’autres, moins belles. Par exemple, lorsque j’ai choisi mon plancher de bois brut. J’ai fait un test pour voir son effet une fois huilé et c’était magnifique. Puis une fois tout installé… c’était affreux! Il y avait plein de planches vertes et rouges que je n’avais pas vues. Donc, il a fallu recommencer », se rappelle encore Brigitte. 

Autrement, l’aire de vie comprenant le salon, la cuisine et la salle à manger demeurera son coup de cœur dans cette maison. « C’est l’endroit où on est tout le temps et le lieu le plus inspirant avec son plafond haut, la vue panoramique à l’avant et sur la montagne à l’arrière. Tout ça comble mon côté contemplatif », décrit-elle.

La bougeotte reprend

Finalement, malgré sa beauté et les bons souvenirs qui leur resteront, cette maison ne sera pas la dernière. Après l’avoir mise en vente à l’été 2018 puis l’avoir retirée du marché parce que les plans avaient changé, Brigitte et son conjoint ont relancé la vente à la fin novembre. Moins de 20 jours plus tard, ils acceptaient une offre d’achat. 

« Ç’a été plus vite que prévu donc nos projets sont encore flous. On est ouverts à tout! C’est une période formidable pour magasiner, rêver et trouver la prochaine perle… et il y aura sûrement un peu de rénovations à faire! », conclut-Brigitte avec enthousiasme.