Important : Veuillez noter que notre Service à la clientèle sera ouvert de 9 h à 12 h le 25 novembre, tandis que le service d'assistance juridique sera exceptionnellement fermé. Merci de votre compréhension!

Important : Veuillez noter que notre Service à la clientèle sera ouvert de 9 h à 12 h le 25 novembre, tandis que le service d'assistance juridique sera exceptionnellement fermé. Merci de votre compréhension!

Sélectionnez votre province*
qc
fr
*En Colombie-Britannique, en Saskatchewan et au Québec, les services sont offerts par le biais d’un modèle « à vendre par le propriétaire ». En Alberta, Ontario et au Manitoba, les services sont offerts par ComFree Commonsense Network, une agence de courtage dûment enregistrée dans chacune de ces trois provinces en vertu des lois sur le courtage applicables. En savoir plus.

Comment évaluer la valeur marchande d’une propriété?

Comment savoir si le prix demandé pour une propriété reflète véritablement sa valeur marchande?

Parce qu’il veut payer le juste prix, l’acheteur a tout avantage à s’informer sur la valeur de la demeure qu’il convoite.

Qu’est-ce qui influence le prix de vente d’une propriété?

Le jeu de l’offre et de la demande influence grandement la valeur d’une propriété.

En fonction de ses caractéristiques (emplacement, superficie, finition, etc.) un bien immobilier exercera plus ou moins d’attrait aux yeux d’acheteurs potentiels. Et bien sûr, plus le bien est convoité (autrement dit, plus il est en demande), plus le prix qu’il faudra mettre pour l’obtenir sera élevé.

Des facteurs comme la vigueur de l’économie ou les conditions d’emprunt (taux d’intérêt favorables) peuvent stimuler la demande et auront une influence sur le marché. À l’inverse, si la tendance est au ralentissement économique ou qu’une hausse des taux d’intérêt survient, cela peut refroidir l’ardeur des acheteurs (donc créer une baisse de la demande).

Le moyen retenu par le propriétaire pour vendre sa demeure (avec ou sans courtier immobilier) n’a pas d’influence sur sa valeur.

Liste des principaux facteurs qui influencent la valeur d’une maison

  • Localisation
  • Type de propriété
  • Superficie habitable
  • Âge apparent (année de construction, programme d’entretien, rénovations)
  • Superficie du terrain
  • Matériaux utilisés
  • Conjoncture économique
  • Offre et demande
  • Services
  • Présence d’un garage, d’une piscine creusée, d’un foyer, d’un sous-sol fini, etc.

Comment savoir si le prix d’une maison est juste?

Un acheteur peut confirmer si le prix demandé pour une maison à vendre lui semble raisonnable en vérifiant à combien se sont vendues les propriétés comparables du quartier à celle qu’il convoite.

Par exemple, si tous les jumelés vendus dans les 6 à 12 derniers mois dans un secteur donné ont trouvé preneur pour des montants compris entre 210 000$ et 235 000$, l’acheteur devrait s’attendre à payer un prix compris dans cette fourchette.

L’évaluateur agréé est le professionnel à consulter pour connaître la valeur marchande d’une propriété. Il s’agit d’une ressource impartiale et objective.

Pour trouver un évaluateur, visitez DuProprio.biz

Doit-on tenir compte de l’évaluation municipale?

Il est toujours tentant de se référer à l’évaluation municipale pour déterminer combien offrir au propriétaire d’une maison à vendre. C’est une erreur. L’évaluation municipale n’est pas un juste reflet de la valeur marchande actuelle d’une propriété.

En fait, l’une des principales fonctions de l’évaluation municipale est de partager le fardeau fiscal d’une municipalité entre ses citoyens. Elle permet donc de déterminer le niveau de taxation pour chacun des propriétaires.

Par ailleurs, le rôle d’évaluation foncière est déposé à tous les trois ans. Par conséquent, l’évolution de la valeur marchande entre le dépôt des rôles n’est pas reflétée dans l’évaluation municipale.

Pour en savoir plus, lisez L’évaluation municipale doit-elle servir à établir le prix d’une maison?

Le saviez-vous?

Près de 8 Québécois sondés sur 10 croient que le propriétaire est la meilleure personne pour les renseigner sur les avantages de vivre dans la propriété.*

*Source: Les résultats proviennent d’un sondage d’Extract Recherche Marketing effectué en ligne auprès de 1170 propriétaires canadiens (Québec, Ontario et Alberta) âgés de 25 à 64 ans, du 23 avril au 12 mai 2014.
All