Accueil / Tout sur la vente / Offres d’achat multiples : laquelle accepter?

Offres d’achat multiples : laquelle accepter?

Votre propriété connaît une popularité fracassante depuis sa mise en vente? Même si les acheteurs s’emballent, nul besoin de précipiter votre réflexion. Recevoir plusieurs offres d’achat en même temps, c’est possible, et vous n’avez aucune obligation de leur répondre sur-le-champ.

Rappelons qu’au moment de recevoir une offre d’achat, le vendeur et l’acheteur s’entendent sur un délai d’acceptation. Celui-ci varie généralement entre 24 et 72 heures, mais les deux parties peuvent convenir d’un autre délai, à leur discrétion.

Aucune offre n’a priorité

Pendant cette période de réflexion, vous pourriez recevoir d’autres promesses d’achat. Quoi faire dans ce cas? Vous pouvez choisir de négocier ou encore, de faire de la surenchère. En effet, tant qu’aucune offre d’achat n’est acceptée, les acheteurs potentiels pourront bonifier leur prix ou modifier leurs conditions d’achat.

Autrement dit, il n’y a pas de priorité pour la première offre reçue ou pour l’offre qui contient le plus haut prix. Le choix final vous appartient.

Acceptation verbale

Sachant que d’autres acheteurs sont déjà intéressés par votre propriété, un visiteur pourrait s’empresser de vous faire une offre et vous demander une réponse sur-le-champ. Attention, le contrat se forme dès que vous acceptez l’offre d’achat, même si ce n’est que de façon verbale.

C’est-à-dire qu’en vous entendant sur le prix de vente et les conditions de l’offre d’achat, le contrat existe. Si toutes les conditions se réalisent, vous avez l’obligation de vous présenter chez le notaire pour conclure la transaction. L’offre d’achat écrite représente une preuve de ce contrat, par exemple auprès de la banque lorsque l’acheteur demandera son financement hypothécaire.

Par conséquent, il est déconseillé d’accepter une offre d’achat verbalement, tant que vous n’êtes pas certain que la proposition vous convient. Dans un contexte d’offres d’achat multiples, vous entendre avec les acheteurs sur un délai de réponse vous permettra d’analyser les différentes offres sur la table et de prendre une décision mûrement réfléchie.

Sachez également que, si vous recevez une deuxième offre, mais qu’une première a déjà été acceptée, la clause de 72 heures pourrait s’appliquer.