Accueil / Tout sur l'achat / Recourir à l’inspection, la meilleure des précautions

Recourir à l’inspection, la meilleure des précautions

Recourir aux services d’un inspecteur en bâtiment est probablement la meilleure précaution à prendre avant d’acheter une propriété. Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, l’inspection préachat demeure une étape essentielle pour ceux qui souhaitent avoir l’esprit tranquille.

Selon l’Association des inspecteurs en bâtiment du Québec, l’inspection permet de vérifier que la propriété ne recèle pas de problèmes majeurs qui diminuent l’usage ou la valeur du bâtiment, ou qui présentent un risque pour la sécurité des occupants. Cette démarche permettra donc à l’acheteur de faire un choix éclairé.

Recourir à une inspection préachat, tout comme consulter la Déclaration du vendeur, évitera à l’acheteur de bien mauvaises surprises. Si l’une ou l’autre révèle certains problèmes, il pourra toujours décider de se retirer du processus d’achat ou encore, de réduire le montant qu’il offrait au propriétaire.

À quel moment faire inspecter?

Avant d’investir dans une inspection, il est préférable de discuter avec le vendeur et voir s’il est possible de s’entendre sur un prix. Ensuite, il suffit d’ajouter la condition d’inspection à l’offre d’achat. 

Le délai pour réaliser cette condition est convenu par les deux parties. De façon générale, l'acheteur voudra réaliser cette condition assez rapidement pour savoir tout de suite si la propriété convient réellement à ses attentes. 

Le rapport comprend quoi?

Les problèmes relevés par l’inspecteur en bâtiment seront écrits dans un rapport d’inspection, souvent par ordre de priorité. Il portera attention à ces éléments :

  • La structure (fondation, plancher, mur et plafond)
  • L’enveloppe (parement, porte, fenêtre et balcon)
  • La toiture (gouttière et revêtement)
  • L’intérieur de la maison (escaliers et armoires)
  • L’isolation
  • La mécanique du bâtiment (plomberie, électricité, chauffage, climatisation et ventilation)
  • L’aménagement extérieur
  • Les poêles et foyers

Dans la mesure du possible, il fera même une estimation des coûts à envisager pour les réparations les plus importantes. Ce rapport pourra donc être utilisé pour renégocier le prix indiqué à l’offre d’achat.

Une étape essentielle pour les maisons neuves

Par ailleurs, les nouveaux propriétaires doivent aussi effectuer ce qu’on appelle « l’inspection préréception ». Cette dernière est faite avec l’entrepreneur et marque le début de la garantie offerte à l’achat d’une maison neuve.

Afin qu’aucun détail n’échappe à l’attention du nouveau propriétaire, il est recommandé d’avoir recours aux services d’un professionnel lors de cette visite. Tous les travaux à effectuer et les éléments dont l’acheteur n’est pas satisfait devront être inscrits sur la liste que l’entrepreneur met à sa disposition. 

À défaut de signaler un défaut, celui-ci sera considéré comme vue et accepté par l’acheteur. Consultez le site de la Garantie de construction résidentielle (GCR) pour d’autres informations au sujet des maisons neuves.