Accueil / Actualité immobilière / COVID-19 : Visiter une propriété dans les règles de l’art

COVID-19 : Visiter une propriété dans les règles de l’art

Afin de limiter les risques de transmission de la COVID-19, visiter une maison à vendre devra se faire dans le respect des mesures d’hygiène et des directives de distanciation sociale émises par la santé publique.

Tant que le contexte l’exigera, le vendeur et l’acheteur ont tout intérêt à optimiser leurs premiers échanges par téléphone, courriel ou appel vidéo, et ce, avant même de prévoir une visite. L’idée, c’est de s’assurer que la propriété correspond bien au budget et aux besoins de l’acheteur, par exemple, en discutant de la date d’occupation recherchée, des particularités de la propriété et de préqualification hypothécaire.

Il ne faut pas hésiter à faire le tour de l’annonce ensemble, des photos à la visite virtuelle 3D (si disponible), en passant par la description de la propriété. C’est aussi possible de montrer la disposition des lieux lors d’une vidéoconférence.

Respecter certaines mesures d’hygiène

Lorsque les premiers échanges s’avèrent concluants, il est temps de prendre rendez-vous. Entretemps, si le vendeur, l’acheteur ou une personne avec qui ils sont en contact a développé des symptômes de la associés à la COVID-19, est en attente d’un résultat de test ou revient de voyage, il est fortement recommandé de repousser cette rencontre à une date ultérieure.  

Lors de la visite, certaines mesures seront à privilégier :

  • Limiter le nombre de personnes présentes selon le niveau d'alerte en vigueur dans votre région;
  • Garder une distance de 2 mètres en tout temps;
  • Laisser le propriétaire ouvrir les portes et armoires pour éviter au visiteur d’y toucher;
  • Se laver les mains avant et après la visite;
  • Porter le masque est recommandé si la distanciation social est impossible. 

De son côté, le propriétaire est également invité à désinfecter les rampes ou autres surfaces de contact potentielles de sa propriété avant l’arrivée du visiteur et après son départ.

Planifier des visites demeure la façon la plus sécuritaire de procéder, mais c’est aussi possible de participer à une visite libre tout en respectant ces consignes d'hygiène, à quelques différences près. Par exemple, le propriétaire pourrait vous demander d'attendre à l'extérieur le temps que d'autres visiteurs terminent leur visite. Afin de participer à une visite libre de façon sécuritaire, voyez l'ensemble de nos recommandations.