Accueil / Tout sur l'achat / Acheter une maison à l'ère du coronavirus

Acheter une maison à l'ère du coronavirus

Même à l’ère du coronavirus, des gens se retrouvent dans l’obligation d’acheter une propriété. La réalité, c’est qu’un changement d’emploi, un nouveau membre dans la famille ou le non-renouvellement d’un bail dans l’intention d’acquérir sa première maison sont différentes raisons qui animent le marché immobilier de façon continue.

Depuis la mi-mars, des mesures ont été mises en place par le gouvernement du Québec pour éviter la propagation de la COVID-19. Dans le respect de ces consignes, certaines actions occupent maintenant une place plus importante lors de l’achat d’une propriété, en voici le résumé.

L’annonce en ligne : la meilleure vitrine

Rechercher une propriété de nos jours se fait d’abord et principalement sur Internet. Bonne nouvelle! Les acheteurs peuvent toujours consulter les annonces pour prendre connaissance des propriétés disponibles sur le marché, dont plus de 5 000 comprennent une visite virtuelle 3D sur DuProprio.com.

Tous les renseignements inclus dans une annonce permettent à l’acheteur de vérifier rapidement si la propriété correspond à ses besoins ainsi qu’à son budget et donc, d’éviter les visites inutiles.

Poser les bonnes questions

Une fois que le tour de l’annonce est fait, c’est le temps pour l’acheteur de prendre contact avec le vendeur. Que ce soit par téléphone, par courriel ou par appel vidéo, c’est important de valider toutes les informations présentes dans l’annonce et plus encore, en posant un maximum de questions au propriétaire. Le processus d’achat peut dès maintenant commencer dans le confort de son salon.

Planifier une visite sécuritaire

Lorsque le tour de la question est fait et que la propriété répond bien aux besoins de l’acheteur, une première visite par appel vidéo est tout indiquée. Comme complément à la visite virtuelle 3D ou parce que celle-ci n’est pas disponible dans l’annonce, cette façon de visiter permet au propriétaire d’appuyer ses propos en montrant à l’acheteur la disposition des pièces ou certains éléments non observables à première vue.     

Par la suite, ce sera possible de prendre rendez-vous pour une visite, pendant laquelle certaines mesures d’hygiène émises par la santé publique devront être respectées. 

Lorsque le charme de la propriété aura opéré, ce sera toujours possible d’utiliser la technologie pour négocier les termes de l’offre d’achat à distance. Faire vérifier cette entente auprès d’un notaire sera, dans les circonstances, particulièrement une bonne idée à cette étape de la transaction.