Accueil / Tout sur l'achat / COVID-19 : La technologie au service de l’immobilier

COVID-19 : La technologie au service de l’immobilier

L’actuelle période de distanciation sociale nous force à adapter nos façons de faire. Heureusement, la technologie a fait du chemin dans les dernières années, au plus grand bénéfice des vendeurs et des acheteurs en immobilier.

L’objectif dans le contexte actuel? Faire avancer le processus de vente tout en limitant les contacts entre les intervenants. Voici les conseils de notre équipe pour une transaction à distance réussie.

L’annonce en ligne

Ce n’est pas nouveau, les acheteurs recherchent les propriétés à vendre sur le Web. Ils épluchent chaque annonce et surveillent les nouveautés, notamment grâce aux alertes-courriel DuProprio. Ces dernières permettent d’être avisé lorsqu’une propriété correspondant à leurs critères de recherche arrive sur le marché.

Plus le vendeur mettra de détails dans son annonce, plus l’acheteur saura si la propriété correspond à ses besoins. Les photos jouent un rôle primordial et la technologie HDR utilisée par nos photographes présente la propriété avec beaucoup de réalisme.

La visite virtuelle 3D

Notre outil favori, c’est la visite virtuelle 3D. Si les photos et la description présentent un bel aperçu de la propriété, la visite virtuelle permet à l’acheteur de se promener à l’intérieur et de voir la configuration des pièces sous tous ses angles. Elle offre même certaines fonctionnalités, comme la possibilité de prendre des mesures dans les pièces pour s’assurer que nos meubles entrent bien.

Les outils de communication

En plus du téléphone et des courriels, les conversations par vidéo sont très pratiques en temps de distanciation sociale. Il existe de nombreuses applications gratuites sur les téléphones cellulaires, comme Skype, WhatsApp, Zoom ou FaceTime. Avec ces outils, c'est possible pour le vendeur de faire le tour du propriétaire avec l’acheteur par appel vidéo avant même de considérer une visite en personne.

Les négos et les documents légaux

Si l’acheteur est intéressé par la propriété, il peut même faire son offre d’achat et négocier avec le vendeur par téléphone. Ils pourront mettre l’entente sur papier ensemble, en respectant les consigne de la santé publique, comme se désinfecter les mains et garder une distance de 2 mètres. Sinon, ils pourraient numériser le document et se l’échanger par courriel en suivant les étapes suivantes.

  1. L’acheteur remplit l’offre d’achat selon les termes de l’entente, signe et l’envoie au vendeur.
  2. Le vendeur reçoit l’offre d’achat, vérifie qu’elle est conforme à l’entente réalisée par téléphone, accepte et signe puis renvoie cette version à l’acheteur.
  3. L’acheteur signe l’accusé de réception puis retourne cette dernière version au vendeur.

Les deux parties conserveront le document final, qui représente la preuve de leur entente, et la feront parvenir au notaire qui s’occupera de la transaction. Outre la signature manuscrite, c’est possible pour le vendeur ou l’acheteur qui aurait une signature numérique d’éviter les étapes d’impression et de numérisation de l’offre d’achat.

Quand on y pense bien, les nouvelles technologies nous permettent de poursuivre un projet d’achat ou de vente tout en respectant les mesures de sécurité demandées par les autorités.